DSC08349.JPG

CYCLE LONG, octobre 2020

Résidence er exposition chez ASKIP Nantes

Je me suis souvenue de ces moments passés à la laverie pendant mes études, où je me disais souvent que j’aurais eu  le temps en attendant ma lessive de tisser un échantillon ou deux  pour l’école.

Et j’ai pris cette réflexion au pied de la lettre,  pour cette exposition chez Askip lieu hybride et mutliple .

Pour la première fois je m’émancipe du métier à tisser et de la surface plane en venant travailler directement sur place, avec des objets collectés à Nantes.

 

J’y passe une semaine à tisser. Des anecdotes liées au lavomatique, lieu collectif où pourtant chacun est face à sa solitude et son linge.

Sac ikéa qui se balance sur la poignée de la machine, quelques mots échangés autour du choix de l’assouplissant et du panier à roulette, chaussette abandonnée dans le fond du tambour,  coloration malheureuse quand on a oublié le color stop